Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) – 10 cents et c’est tout !

Le scoop vient de tomber ! FO vous le communique en avant-première ! DXC, dans sa grande bonté et son immense générosité, a décidé d’accroitre de 10 cents la part employeur des Tickets Restaurant ! Mais ce n’est pas tout…

En fait si, d’un point de vue concret, c’est malheureusement tout… Nous insistons bien sur le terme « concret » car, si la Direction formule des propositions complémentaires, il ne s’agit que de perspectives de discussions pour lesquelles aucun calendrier n’a été défini.

Tour d’horizon des propositions de la direction en leur dernier état :

  • Travailler sur l’harmonisation des cartographies GPEC des 3 sociétés, puis des passerelles,
  • Mettre en place un processus de mobilité interne (publication des postes, comment se porter candidat …),
  • Frais de santé / Prévoyance,
  • Handicap,
  • Égalité Professionnelle,
  • QVT / déconnexion,
  • Transition Emploi Retraite,
  • Don de congés, engagement de perfectionner le processus (voir de l’étendre) et communication sur son existence.

Pour rappel, la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) est imposée par le Code du travail (art. L2242-8) et doit être à l’initiative de l’employeur. Pendant cet « échange », des thèmes définis par la loi sont obligatoirement abordés (salaires, durée du travail, égalité hommes/femmes…).

Dans cette perspective, FO a formulé plusieurs propositions pragmatiques (l’abondement du Compte Personnel de Formation, la généralisation du télétravail ou encore la mise en place d’un Compte Épargne Temps) totalement en phase tant avec les attentes et les besoins des collaborateurs de l’entreprise qu’avec les nouveaux modes de travail.

Malheureusement, ces propositions de bon sens, au coût financier marginal, n’ont pas fait l’objet d’une prise en compte sérieuse de la part de la Direction.

Nous proposons du concret, DXC nous répond par de l’hypothétique et les salariés, quant à eux, quittent l’entreprise.