Lumière bleue artificielle – DXC choisit la prévention

Les métiers du conseil exposent tout particulièrement à deux types de pathologie : les troubles musculo squelettiques et les problèmes oculaires liés à l’usage intensif des ordinateurs et autres smartphones…

Fatigue oculaire, vision floue en fin de journée, maux de tête, troubles de la concentration… Autant de risques importants pour la santé qui ont poussé des membres du CHSCT à se saisir du problème et à mener une action auprès de la Direction de DXC afin d’obtenir des mesures de prévention.

En effet, la lumière bleue artificielle est considérée comme étant encore plus dangereuse que les ultraviolets. Paradoxalement, à l’état naturel, elle est bénéfique pour la santé. Elle régule, notamment, notre horloge biologique interne et présente peu de risques pour l’œil en raison de son rayonnement constant et relativement faible.

En revanche, la lumière bleue lorsqu’elle est artificielle est toxique. Celle-ci provient des écrans comme ceux des ordinateurs, Smartphones, consoles de jeux, téléviseurs, et de la plupart des lampes qui nous éclairent (les ampoules basse consommation et les LED).

Pour s’en prémunir, il existe, en l’occurrence, plusieurs dispositifs tels que les lunettes spéciales ou encore les filtres à positionner sur les écrans de vos PC.

L’entreprise a, suivant en cela les demandes réitérées de membres du CHSCT, décidé de mettre à la disposition des salariés des filtres anti lumière bleue.

Pour vous les procurer rendez vous au support informatique situé au 22ème étage de la Tour Carpe Diem.