Arrêt maladie, jour de carence & durée d’indemnisation

Un jour de carence est-il applicable en cas d’arrêt maladie ? Quelle est la durée de l’indemnisation ? Sous quelles conditions ?

Le Titre 6 de la convention SYNTEC (et plus précisément l’article 43) précise les conditions du maintien à 100% de la rémunération en cas d’arrêt maladie.

Tout d’abord, pour bénéficier de ce dispositif, il convient de justifier d’un an d’ancienneté chez DXC (mis à part en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle où l’indemnisation n’est pas fonction de l’ancienneté du salarié). Ces conditions sont valables que vous soyez ETAM ou IC (Ingénieur / Cadre).

Ensuite, la durée d’indemnisation va dépendre tant de votre statut (ETAM ou IC) que de votre ancienneté au sein de l’entreprise.

1/ ETAM :

Si vous avez une ancienneté comprise entre 1 an et 5 ans, vous bénéficiez :

  • D’un mois à 100 % d’appointements bruts ;
  • Des deux mois suivants à 80 % des appointements bruts.

Si vous avez une ancienneté supérieure à 5 ans d’ancienneté, vous bénéficiez :

  • De 2 mois à 100% du salaire brut ;
  • Puis d’un mois à 80% du salaire brut.

2/ IC :

Pour les IC (Ingénieurs / Cadres), la garantie de maintien de salaire à 100% est fixée à 3 mois et débute dès le premier jour d’absence à condition que vous justifiez d’au moins 1 an d’ancienneté.

En conséquence, quel que soit votre statut, le maintien de salaire débute dès le 1er jour d’absence, c’est-à-dire qu’aucun délai de carence n’est prévu.

Enfin, pour   les   incapacités   temporaires   de   travail   supérieures à 90 jours consécutifs le relais des garanties sera assuré par le régime de prévoyance.