Télétravail – Les conditions prévues dans l’avenant signé au mois d’Aout 2020

Mi-Aout, FO a signé un avenant à l’accord de télétravail de 2014 actuellement en vigueur dans notre entreprise.

Cet avenant permet de contourner l’article 1 de l’ancien accord qui précise qu’en cas de télétravail exceptionnel « les dispositions dudit accord ne s’appliquaient pas à l’exception de l’attribution des tickets restaurant » (Cf. accord téléchargeable à la fin de cet article).

Concrètement, dans la situation exceptionnelle que nous traversons, nous ne pouvions pas bénéficier d’une quelconque indemnité compensatrice pour les dépenses engagées dans le cadre de notre activité à domicile….

De manière synthétique, le présent avenant va dorénavant permettre aux salariés en « télétravail pandémie » :  

  • Article 2 : D’avoir la possibilité d’effectuer son télétravail dans un lieu de son choix qui ne serait pas le domicile principal sous réserve de s’être assuré que les conditions permettent d’exercer son activité dans de bonnes conditions & d’en avoir informé préalablement son manager ;
  • Article 4 : De bénéficier d’une indemnité de télétravail en fonction du nombre de jours en télétravail. Celle-ci sera versée à partir du mois de Septembre au prorata du temps de travail. NB : Les absences pour congé / maladie et les jours entiers de présence sur site client ou sur site DXC viendront en déduction de cette indemnité
1 j/ semaine 10€ net par mois
2 j/ semaine 20€ net par mois
3 j/ semaine 30€ net par mois
4 j/ semaine 40€ net par mois
5 j/ semaine 50€ net par mois
  • Article 5 : L’ensemble des salariés actifs pourront bénéficier, s’ils le souhaitent, du régime de tickets restaurant mis en place par l’entreprise.

Cet avenant est conclu pour une durée déterminée allant jusqu’à la réouverture des sites DXC ou au plus tard jusqu’au 31 décembre 2020.